Archives mensuelles: décembre2012

Les bonnes résolutions…

Janvier pointe le bout de son nez, et après les  bonnes résolutions de la rentrée de septembre que nous n’avons pas tenues, nous  nous mettons à songer à celles du début d’année !

Alors, quelles sont vos bonnes résolutions cette année ?

Le régime après les excès de cette fin d’année ?

Un peu de sport une ou deux fois par semaine ?

Etre plus sévère avec vos ados qui nous mènent par le bout du nez ?

Pensez à vous un peu plus ? et être moins au petit soin de tout le monde ?

Etre plus sympa avec cette collègue aigrie et revêche qui vous mène la vie dure ?

Etre moins « maniaque » avec notre cher et tendre qui laisse tout trainer dans la maison ?

Dépenser moins d’argent en fringues ?

Passer plus de temps à jouer avec vos petits plutôt que de faire une fixette sur le ménage?

Mais finalement, pourquoi s’imposer tout cela ? Pour se donner bonne conscience ?

A chaque fois, on tient trois jours, une semaine, voire deux ou trois à tout casser.

Pourquoi ne pas essayer tout simplement de changer tout doucement dans la durée, à notre rythme ?

Ce sera plus facile à tenir, non ?

Vous en pensez quoi ?

Un Réveillon en chasse un autre….

Ca y  est, Noël est passé ! 
La dernière semaine de l’année a démarré, et on s’apprête à finir en beauté 2012 en remettant un Réveillon dans une semaine !

On a la peau du ventre un peu tendue, je crois pas qu’on ait pensé à dire “Merci petit Jésus!”, et nous voilà reparties pour une semaine à courir pour que tout soit fin prêt le 31, pour rempiler !

Quand on y réfléchit, on se dit qu’on est comme des “moutons”  qui suivons les rituels imposés par la société,  par le calendrier.
On s’impose cette surconsommation, cette “surbouffe” deux fois dans l’année à 7 jours d’intervalle.
Moi, j’ai envie de penser à ceux qui feront le Réveillon dans la simplicité. A ces familles pour qui le 31 décembre sera un jour comme les autres, où le seul voeu qu’elles émettront sera que l’année 2013 soit meilleure que 2012…
J’ai envie de penser aux personnes âgées seules, aux malades dans les hôpitaux qui resteront cloués au lit ou dans leur chambre.
J’ai envie qu’on se pose 5 minutes pour réfléchir à notre société, à ce qu’elle est devenue, et que cela nous donne peut être envie de faire les choses, de fêter la fin de l’année moins dans l’abondance, mais de façon plus simple, plus modeste. 
Après, chacun fait ce qu’il veut. Je vous fais seulement part de mes interrogations….

Bonne Fin d’Année  à toutes et à tous !

Une pensée pour toutes les mamans et les papas divorcés qui n’auront pas leurs petits pour Noel

Si je vous dis que le taux de divorce a atteint 50% cette année en France, vous pouvez aisément imaginer le nombre de papas ou de mamans qui passeront leur Noël sans les enfants.

 

Ce n’est pas une catastrophe en soi, il faut relativiser les choses. Tellement de gens seuls, de personnes âgées, de SDF ou autres, c’est certain.

 

Toutefois, et je suis dans ce cas, je peux vous dire que le 24 au soir sans ses enfants, et le 25 au matin avec un sapin qui brille certes mais sans les cris de joie et d’excitation des enfants, c’est triste. Il y a les chaussures pleines, mais il y a pas les enfants !

C’est comme une sensation de vide. Noël perd tout son sens.

Alors, je ne veux casser le moral à personne, j’ai juste envie de vous dire à tous les papas et toutes les mamans seules sans leurs enfants pour Noël que c’est pas grave, qu’il y en a pleins comme nous, et qu’on se rattrappera au Jour de l’An !

Allez positivons, sourions, la vie est belle. On va pouvoir préparer leur Noël avec quelques jours de retard, et il sera encore plus chouette ce Noël !

Et puis, l’année prochaine, ce sera le contraire ! On les aura.

Ok ? on aborde un sourire, on pense à eux super fort, et on imagine nos retrouvailles, ce sera un moment extra !

Joyeux Noël à tous les parents qui n’ont pas leurs petits ce soir et demain !

Noël, voilà on y est… 12 degrés nous sommes bien demain le 25 décembre !

J’ouvre les volets ce matin, un grand soleil illumine la chambre. C’est étrange, il ne fait même pas froid. On se croirait au début de l’automne.

Pourtant, c’est bel et bien Noël demain.

Etrange, plus les années passent et moins cette fête correspond aux critères d’antan à savoir froid, neige.

La seule chose qui nous rappelle que c’est Noël, ceux sont les lumières dans les vitrines, les amas de marchandises dans les supermarchés, les tours sur les parkings à la recherche d’une place…

Et puis, si, il y a la joie des enfants qui attendent avec impatience le jour J pour ouvrir leurs cadeaux ! Sacrés chenapans !

Alors, voilà, même si le temps est étrangement doux pour la saison, nous sommes bien le 25 décembre demain.

Je vous souhaite à toutes un Joyeux Noël plein d’amour et de bon temps avec ceux que vous aimez.

Moi mon cadeau, c’est vous ! C’est la confiance que vous m’avez témoignée depuis le début de l’aventure de Femmes & Cie.

Si vous vouliez me faire encore plus plaisir (OK, je sais ce n’est pas beau de réclamer!), et bien vous pourriez venir commenter les articles, débattre avec moi. Sinon, Femmes & Cie s’éteindra. Le monologue, non, cela ne me dit pas trop….

Joyeux Noel Les filles !!!! Plein de bonheur à vous toutes

La fin du monde, quel délire ! Mais just for fun, comment verriez vous cette dernière journée ?

Juste entre vous et moi les filles.
Je vous rassure, je ne suis pas timbrée, je rie de cette supercherie relayée par les médias !
Si demain devait être votre dernier jour, vous feriez quoi ?
Juste pour finalement qu’on se pose la question sur ce qui nous tiendrait le plus à coeur avant de partir, j’ai envie de savoir ce que vous feriez.

Moi, je ferais vivre à mes enfants une journée de folie, de rire, de courses dans la forêt, de shopping, de calins, d’un méga goûter géant, de bisous toute la journée en riant, riant, riant et immortalisant dans mon coeur et mon âme leur sourire, leur yeux emplis d’amour. La journée serait trop courte tellement on ferait de choses.
Je ferais un super calin d’amour à l’homme qui partage ma vie s’il y en a un à ce moment là, sinon je prends le premier venu dans la rue qui me plait et je lui fais un gros bisou !!!! (ouh la la, je vous choque je pense !)
J’exploserais mon compteur de textos pour dire à tous mes amis combien je les aime.

Je ferais certainement d’autres trucs fous, mais en tous les cas, toutes ces choses là, je les vivrais à 300%.

Et vous ?

Les fêtes arrivent: tout est prêt chez vous ? ou vous n’avez rien commencé ?

Je serais curieuse de savoir combien d’entre nous ont tout finalisé leurs préparatifs de fêtes :
- faire le sapin,
- trouver le cadeaux des petits, des amis, de la famille,
- préparer les menus de Réveillon, choisir la déco de table,
- trouver la tenue la tenue de Madame….
et quelles sont les autres comme moi qui sont comme qui dirait un peu à la bourre ?

C’est comme dans tout !
Il y a les filles super organisées où tout est plié, nickel chrome 1 mois à l’avance, et celles qui se disent qu’elles ont encore le temps…….
Bah, mine de rien, le temps, il est un peu compté maintenant !

A moins que vous puissiez compter sur votre chéri d’amour pour finaliser les choses ? Peut-être a -t-il concocté le menu des Réveillons sans rien dire ?….. (on a le droit de rêver, non ?)….

Bon alors, si c’est pas le cas, on se grouille :
- on dresse une liste des choses restant à faire
- on réfléchit au menu en commençant à prendre des idées dans les brochures qui remplissent nos boites aux lettres
- on dresse une liste de tous ceux à qui on veut faire un cadeau, et on trouve une idée en face. Bon, je voudrais pas faire de la pub, mais un peu quand même ! Vous vous souvenez que chez Femmes & Cie, vous avez plus de 120 articles à moins de 20€ ? je vous le dis au passage……
- on prend rendez-vous chez le coiffeur si on peut, si on veut, si on a le temps dans le timing “pré-fêtes”….
- on réfléchit à la jolie tenue qu’on va porter, on la ressort de l’armoire, on la coud (pour les plus manuelles) ou on fait les boutiques pour la trouver, ou on surfe sur le net….
Enfin, on se détend !!!!! Cela va bien se passer !!! Dans quinze jours, tout sera fini, cela ne sert à rien de stresser, OK ?

En tout cas, je vous souhaite du plus profond de mon coeur de très très Joyeuses Fêtes de Fin d’année !
Carpe Diem ! Profitez.

Christine

Vous êtes très qualifiée professionnellement ! Mais vous êtes typée, métisse, de peau brune ou autre ? Vous avez un nom à consonnance étrangère ? Avez-vous déjà souffert de discrimination à l’embauche ?

Je vous pose cette question car je connais deux amies qui en ont été victimes. Voici leur histoire.

La première est mariée à un homme d’origine Maghrébine (chirurgien pour la petite histoire) et qui indiquant son nom d’épouse sur son CV, malgré son haut niveau de diplômes ne se voyait jamais proposer de postes ! C’est hallucinant.

L’autre amie a la peau brune ! Son nom est bien français, mais sa photo sur son CV révèle une belle black !  Et bien, elle, c’est pareil !  Etrangement, lors des présélections sur le net, elle est toujours retenue et ses qualifications et compétences retiennent l’attention des recruteurs, mais lorsqu’elle envoie son CV papier où figure sa photo, ou lorsqu’elle se présente à un entretien, on ne lui confie jamais le poste…..
Lasse de voir leur candidature rejetée, elles doivent donc « masquer » une partie de qui elles sont pour trouver un job ! Cela me révolte.

La première, épouse d’un homme marocain a fait l’essai de postuler de nouveau dans les mêmes entreprises quelques semaines plus tard en indiquant cette fois son nom de jeune fille, un nom bien français, et bien sûr, vu son niveau de qualification, elle a été convoquée pour un entretien !

La seconde, mon amie à la peau brune a tenté de postuler par courrier sans mettre de photo sur ses CV!  Et là, oh, miracle, des propositions d’entretiens qui arrivent régulièrement ! Par contre, elle, sa peau noire, elle ne peut pas la cacher lors de l’entretien…..et hélas, il est arrivé que des recruteurs expriment de la surprise, voire de la gêne en venant l’accueillir à la Réception de leur entreprise pour la conduire dans le bureau où avait lieu l’entretien d’embauche !

Que peut-on faire pour faire changer ses mentalités minables et ce racisme sous-jacent ?
Je suis écœurée par ce genre de faits bien réels dont on ne parle pas vraiment. Il faut que cela se sache. Je voudrais en tant que communauté de femmes pouvoir recueillir les témoignages de celles qui en ont été victimes et aller plus loin ensemble, tenter d’agir.