Ponts de Mai: Non! tout le monde ne part pas au soleil!


Les ponts de Mai sont une période appréciée par les actifs français, redoutés par les patrons français et étranger, car faire du business en France et avec la France en Mai devient un enfer!

En effet, je suis bien placée travaillant à l’exportation pour vous dire combien les ponts de mai enquiquinent nos clients et fournisseurs étrangers. La France est comme paralysée économiquement. Les camions ne roulent plus, les entreprises sont fermées… La France est figée économiquement….

Maintenant, j’ai envie de pousser un petit coup de gueule contre les clichés!

Selon les médias en exagérant un peu, ce serait tous les français qui prendraient la route pour le Sud pour à l’occasion des 4 jours des ponts de Mai!

Si l’on regarde les pubs de la SNCF, des voyagistes, tout le monde aurait son petit budget “ponts de mai”….

Non, Messieurs les Journalistes! Non les voyagistes! Vous vivez dans quel monde là?

Beaucoup de français, comme vous certainement et comme moi ne partiront pas dans le Sud à l’occasion des Ponts de Mai (et n’en seront pas pour autant malheureux!)

Vous paraissez surpris quand vous nous annoncez que les restaurateurs ne font pas terrasse pleine de nos jours au printemps ? Mais dans quel monde nous fait on croire que l’on vit ?

Tout d’abord:

- primo parce que tous les patrons n’accordent pas les ponts de Mai à leurs employés pour des raisons économiques,

- deuxio parce que certaines professions telles que les professions médicales, les employés de la grande distribution doivent rester actifs pour que les chanceux “faiseurs de ponts” puissent continuer à être pris en charge en cas de problèmes de santé, et pour qu’ils puissent continuer à aller flâner dans les supermarchés!

-  tertio parce que la politique économique de notre cher gouvernement a réduit considérablement le contenu du porte-monnaie des français, et notamment la part réservée aux loisirs! Les français doivent penser à manger avant d’aller prendre des couleurs dans le sud.

Alors peut-être que oui, les français se serreront la ceinture toute l’année pour s’offrir une semaine de vacances cet été, mais non, tous les français ne sont pas concernés par les départs au Soleil, à la Mer pour les ponts de Mai! Et alors?!! Ce n’est pas dramatique

Les français vont tout simplement profiter de leurs  4 jours de repos des ponts de mai s’ils en bénéficient pour se vivre au ralenti, profiter de leur famille, de leur jardin, de leur terrasse, de leur balcon( !!! et oui tout le monde n’a pas une maison) si le temps le permet.

Vous et moi allons prendre le temps de vivre. Faire ce que nous n’avons pas le temps de faire quand nous bossons.

Nous allons profiter de nos enfants, jouer avec eux, aller au ciné, au parc, à la piscine, recevoir des amis, ou leur rendre visite.

Non! nous les heureux chanceux faiseurs de ponts comme moi ne seront pas frustrés de ne pas avoir les moyens de pouvoir partir dans le Sud!

Pas du tout! Nous pourrions, nous le ferions volontiers.

Mais cessons de croire Bison Futé qui nous alarme que les routes seront chargées au possible les week-ends de mai….

Marre de nous faire croire que les Français ont le porte-monnaie bien rempli!

Vous avez certainement reçu cette semaine la jolie feuille bleue de 4 pages pliées en deux dans une enveloppe estampillée du Trésor Public! Vous êtes certainement au courant que cette année, des petites nouveautés viendront augmenter la « douloureuse »!!!

Alors les Ponts de Mai, c’est cool, on apprécie quand on bénéficie, mais ce n’est pas synonyme de mini-vacances au soleil!

C’est juste synonyme de repos et moments entre personnes que l’on apprécie!

Basta! Et c’est un privilège bien appréciable, croyez moi!

Christine, le 30 avril 2014

“Allô, tu m’écoutes?”: ou le pourquoi de l’espionnage Américain…


Après les déclarations de ces derniers jours du Chef de la diplomatie américaine John Kerry, accusé d’espionnage,  réitérant les nécessités pour son pays de collecte d’informations, pour des questions de sécurité, revenons sur les faits qui ont fait trembler la France quelques semaines plus tôt.

Vous n’avez pas pu louper ces lettres majuscules, NSA, PRISM, UPSTREAM, tout comme moi, vous les avez lues, entendues et tout comme moi, vous n’y avez rien compris ou si peu !

La seule chose claire, le monde est à l’écoute, ou plutôt, nous voilà replongés dans un « bon » polar où espionnage et dossiers secrets sont au cœur de l’intrigue. Décryptage :

Le sujet a ressurgi dans l’hebdomadaire allemand Der Spiegel et le quotidien britannique The Guardian, hébergeant les confessions d’un ex-agent de la National Security Agency (NSA), Edward Snowden. Ainsi, il y parle des vastes programmes d’espionnage électroniques américains dans le monde, y compris la France.

Mais remontons quelques années en arrière. La NSA n’a jamais nié ses opérations et reconnaît que les Etats-Unis ont mis sur écoute depuis dix ans déjà 35 leaders internationaux. Ces pratiques visent à servir deux buts, contrer le terrorisme, et soutenir les opérations militaires du pays.

Rappelons aussi que la NSA revendique son rôle et les moyens pour arriver à ses fins : « Pour le bien de la nation, il est indispensable que la NSA maintienne sa supériorité en cryptologie », General Keith Alexander – Director NSA / Chief CSS.

L’agence va même plus loin en déclarant avoir le droit d’espionner qui elle souhaite, dès lors que la cible est étrangère, c’est ainsi qu’est construit le droit américain. Bien entendu, il se heurte à quelques autres valeurs mais globalement, peu de pays ont pu détourner, contrer voire même démasquer ces pratiques occultes.

Et pour mener à bien ces écoutes et intrusions, Internet se révèle être la porte d’entrée parfaite. En quelques mots simplifiés, disons que les mastodontes du web que sont Google, Facebook et autres, regorgent d’info sur nos profils, exploitables par ceux qui s’y intéresseraient de plus près. C’est ce qu’on appelle PRISM, un des outils de la NSA qui par le biais d’accords inavouables avec ces grands porteurs du web, récupèrerait des milliers d’info.
Et pour intercepter les communications sur le net, il y a l’UPSTREAM, regroupant plusieurs programmes préleveurs de données.

Ce qui dérange, c’est l’impression de voir le lien affirmé entre les Etats-Unis et ces autres pays dits alliés, bafoué. Comment peut-on espionner son ami ? Mais quand celui-ci représente une force politique, économique et militaire, une vague de pensées suffisamment construites pour devenir non pas supérieures mais potentiellement déstabilisantes, ne faut-il pas garder un œil sur elles ? L’Union Européenne, les Nations Unies, font parties de ces entités sous surveillance. Mais pourquoi ? Sans doute moins pour le fait qu’elles deviennent elles-mêmes des adversaires de demain, que pour celui qu’elles se transforment en une zone de transit pour des risques identifiés, voire même qu’elles s’apparentent à un berceau nourricier et tuteur d’autres menaces ennemies grandissantes.

Et n’oublions pas qu’un ami averti en vaut deux. Et pour garder cette marche d’avance, il faut être informé et resté souvent dans l’ombre du secret.

Les petits mensonges entre amis n’en ont donc pas fini. L’espionnage est de bonne guerre et continuera.

Et nous me direz-vous ? Et bien la France n’est pas en reste, et le monde n’est pas tout à fait victime innocente et naïve du maillage américain qui semble avoir tissé sa toile sur l’ensemble de la planète. Spiderman n’a pas envahi que nos écrans. Mais la France a elle aussi ses supers héros, la DGSE pratique des écoutes et infiltrations, toujours dans le but d’assurer la sécurité nationale et de surveiller les zones sensibles à l’étranger, ce qui, selon Alain Juillet, ancien directeur du renseignement à la DGSE, « n’est pas une action comparable » aux écoutes et surveillances américaines au sein de nos institutions et grandes entreprises.

On sait même aujourd’hui  que les intrusions du King of the World n’était pas vraiment secrètes. Depuis toujours, les puissances s’observent, parfois elles s’unissent contre un ennemi commun, parfois, elles se retournent l’une contre l’autre, parfois, c’est bien plus compliqué encore. Quand l’ami pour obtenir quelques faveurs, s’allie à l’ennemi, juste le temps de mener à bien sa mission… alors le jeu devient plus complexe à suivre et on rentre dans une partie de Poker menteur,  où tout est permis, excusable, parce que ça se fait ailleurs.

A échelle plus réduite, de petits mouvements de rébellion ont vu le jour sur le net. Certains ont décidé d’insérer dans leurs mails, des phrases à destination de ceux qui décideraient de les lire sans permission, un peu comme quand on écrivait sur les enveloppes de nos petits mots secrets destinés à nos amis d’enfance : « Facteur, ne pas lire cette lettre ».

D’autres dans le même esprit, veulent inonder le réseau en employant dans leur corps de texte tous les mots clés « fichés » susceptibles de déclencher une surveillance, afin d’exprimer leur désaccord, leur sentiment de violation d’intimité. Une fois de plus, Internet n’est qu’une extension d’un système ingénieux mais circulaire qu’est le courrier. Des messages intimes transitent par un réseau ouvert, à tous, qu’une infime enveloppe cachetée, protège. Dès que l’enveloppe s’ouvre en chemin, la question se pose, le messager regardera-t-il son contenu ? Et le message tombera-t-il alors dans de mauvaises mains ? Peut-être aussi que le doux billet ou la lettre cryptée suivront leur parcours jusqu’au destinataire, sans conséquences ? Qui de nous peut l’assurer ?

En tout état de cause, on en prend le risque, à moins de revenir à une communication plus directe, ce qui la rendrait alors totalement sécurisée, c’est-à-dire, aucune communication possible au fond, si l’interlocuteur n’est pas à portée de voix.

SABY, le 4 novembre 2013

https://twitter.com/sabinefavris

Sortie du film La vie d’Adèle


Aujourd’hui sort le film d Abdellatif Kechiche, la Vie d Adèle Palme d Or au Festival de Cannes cette année..
Film qui a suscité énormément d articles dans la presse de par son sujet et son extrême sensualité.

Avez vous prévu de le voir ? Certains d entre vous ont ils vu La vie d’Adèle en avant première? J aimerais connaître vos avis…..

J en profite également pour vous parler de Cécile Desserle à qui le réalisateur a demandé de réaliser plusieurs dizaines de croquis et toiles pour illustrer son film La Vie d’Adèle. J ai découvert cette artiste il y a peu, je vous conseille sa page Facebook où vous pourrez découvrir ses magnifiques toiles ainsi que les galeries où elle expose en ce moment.

A très bientôt,

La danseuse Folle, le 9 octobre 2013