Relevons ensemble le défi “48 heures pour écrire”! ça vous dit? Allez, dites oui!


Passionnée par l’écriture, je ne pouvais que me faire le messager de cette belle opportunité donnée à toutes celles qui aiment écrire.
Saby, Annie, Nathaly pour ne citer que vous, allez! profitez de l’occasion, sortez vos plus belles plumes, et laissez la glisser sur le papier….

Bon, trêve de plaisanterie, avis à toutes les auteurs en herbe (ou confirmées!!!) :
vous aimez écrire? vous avez envie de participer à un concours qui peut vous donner l’occasion de vous faire connaître?
Et cerise sur le gâteau si vous êtes dans les trois premiers de voir votre manuscrit édité? En tout plus de 5000€ de lots à gagner

Alors n’hésitez pas un seul instant et participez au concours “48 heures pour écrire“!
Rendez-vous sur le 15 novembre à 19 heures pour connaître le thème du concours “48 heures pour écrire”!

Comme le titre de ce concours atypique l’indique, ensuite, à vous de jouer, vous avez 48 heures pour écrire un manuscrit de 10 000 caractères, espaces compris, ce qui représente environ 2 ou 3 pages A4.

Le concours 48 heures pour écrire est gratuit et vous trouverez toutes les modalités dans le règlement.

Résumons le timing:

- La première sélection aura lieu du 18 novembre au 19 décembre 2013 afin de sélectionner les 10 nouvelles finalistes.
- Le 7 janvier, Edilivre révèlera la sélection des finalistes.
- Puis du 7 au 28 janvier, un jury composé de salariés d’Edilivres, de repsonsables de sociétés partenaires et d’auteurs participera à la sélection des 3 auteurs gagnantes. Durant cette même période, le grand public sur Facebook sera sollicité pour élire le Prix du Public parmi les 10 nouvelles finalistes.
- Enfin, dès le jeudi 30 janvier, les 50 meilleures nouvelles seront révélées sur Edilivre.com

Je propose de relayer sur le site les manuscrits des participantes lectrices de Femmes et Compagnie, histoire de vous aider à vous faire connaître.

Allez, vous disposez d’un petit peu de temps, ou décidez de le prendre pour rédiger cette nouvelle de 10 000 mots en 48 heures!

Et si vous vous découvrirez un don pour l’écriture, allez savoir….
Peut-être que votre vie en serait un petit peu chamboulée…

J’ai moi même bien envie de participer, bien que je ne sais pas du tout si je suis à la hauteur. Si cela peut vous aider, on se motive comme ça! L’union fait la force!

Allez qui participe?
Je propose que chacune prête à relever le défi s’inscrive au pied de cette page en commentaires, chiche?!!!! Et on s’entraidera pendant les 48 heures si l’inspiration faiblit, d’accord?

Christine, le 24 Octobre 2014

A lire aussi:
Rendez-vous sur le blog sujets psychologie féminine
Retour sur le blog
Société
Education
Famille 

Couples
Au travail
Sexualité
Bien-être
Solidarité
Rencontres Internet, réseaux sociaux
Concepts novateurs
J’aime ça
En bref

Lettre ouverte à ma penderie…


Sans doute comme une partie d’entre vous Mesdemoiselles, j’ai longtemps entretenu un contentieux avec ce type de vêtement que l’on appelle robe. Pour ma part c’est peut être dû à celles que ma gentille maman me forçait à porter étant petite. Le petit collant en laine bien épais qui allait avec  n’y est pas non plus pour rien. Mais tout cela est une autre histoire.

▪♪♫▪▫♪♫▪ I wore a dress and I liked it ▪♪♫▪▫♪♫▪

Bon la première étape est de savoir quel type de robe est le mieux adapté à sa morphologie, ce que vous pouvez faire en allant ici ou pour celles qui comme moi ne voient pas franchement ce qu’est une silhouette en H, O, ou  V. (N’est pas Cristina Cordula* qui veut)

Toujours est-il qu’après avoir vue une amie en robe, je me suis dit, pourquoi pas moi ? Et puis petit à petit on se rappelle du pourquoi du comment des choses.

Attention ce qui va suivre est bourré de préjugés qui se sont révélés juste au moins une fois :

-          Quand il fait chaud c’est plutôt sympa de ne pas être coincée dans son jean

  • Quand il pleut ou quand il fait froid c’est tout de suite moins cool pour les frileuses

-          On attire plus facilement les hommes, un point positif

  • Bon je vous l’accorde ce n’est pas toujours les plus beaux et les plus équilibrés mentalement

-          S’il y a un courant d’air/une bouche de métro, on peut aisément se la jouer Marilyn Monroe

  • OU PAS

Malgré certains désagréments que l’on peut rencontrer en la portant, la robe reste le vêtement sexy par excellence.  Qu’elle soit droite et noire ou rose à tutu telle l’apparat d’une princesse, rien de tel qu’une petite robe pour réveiller la part de féminité qui sommeille en chacune.

Alors Mesdames, Mesdemoiselles osez les robes ! Votre égo, votre homme et votre penderie vous le rendront bien.

*NDL Si vous ne voyez pas qui est cette personne, vous êtes entièrement pardonné(e)s ! Sachez cependant que la dame a un wiki si cous vouliez en savoir plus.

Sophie Masset

Là, c’est Christine qui vous écrit et vous transmet un message : je sais que Sophie est Etudiante en licence professionnelle, et qu’elle recherche un stage d’une durée de 3 mois qui serait axé dans l’audiovisuel et/ou l’informatique. Si vous avez une piste, je serais ravie de pouvoir l’aider en contrepartie de cet article qu’elle m’a écrit si vite avec tant d’enthousiasme. Faites moi un mail si vous avez un bon tuyau: christine@femmes-et-compagnie.com

Illustrations © Sophie Masset