J’lai fait, je me suis inscrite sur un site de rencontre…

 

Qui n’a pas encore entendu parler de ces dizaines de sites de rencontre, créés aussi vite qu’on rafraîchit une page internet ? A tel point, que le site de rencontre est  devenu l’un des moyens de rencontre auquel on a recourt aujourd’hui, sans complexes ni tabous.

Cela n’a pas toujours été le cas, souvenez-vous des premières publicités pour tel ou tel site de rencontre. On avait du mal à avouer à ses copines qu’on s’était inscrite parce qu’on pensait « agence matrimoniale » avec toutes les connotations que ça implique. En un mot, être obligé de passer par un organisateur, par un mélangeur de profils qui va vous dire que vous seriez parfaite avec un grand brun, entre 30 et 40 ans, aimant la peinture, ça sonne toujours un peu « arrangé » et la spontanéité, le hasard, n’ont plus leur place… Mais faut-il s’en effrayer ?

Les habitudes ont bien évolué, aujourd’hui, tu ne peux pas ne pas avoir tenté ta chance sur un site de rencontre. Mais pour y faire quoi ? Tout est permis ou presque.

Première étape, tu choisis le site de rencontre qui te correspond. Tu as le choix, tu peux y retrouver des gens qui ont les mêmes loisirs que toi, la même religion, la même envie. Oui mais voilà, à recherche égale, on n’est pas tous égaux pour autant, les hommes devront bien souvent payer, et les femmes seraient-elles en déficit « humanitaire » ?

Le côté second degré de certains sites vous fera sans doute sourire, et à vous âme romantique, cela risque de vous faire un choc. Oui, il paraît que les codes ont changé ! La preuve, la femme est mise au-devant de la scène (ou plutôt derrière son caddy) et tout semble lui réussir. Mais attention, entrer dans le grand salon de la rencontre, ça peut aussi être compliqué.

Je ne vous apprendrai rien sur les pièges à éviter sur un site de rencontre ou les façons de faire le premier pas, vous vous ferez votre propre expérience, parce que sans expérience, on n’apprend rien. Evidemment, tous les profils sont présents, les « je ne me pose pas de question », si peu que je ne sais pas répondre à l’essentiel, les « je me projette avec un plan prévisionnel à trois ans », attention, un dérapage dans le budget et ça vous plante tout, les bons potes… en manque d’autres bons potes pour papoter devant une bière le soir. Vous y croiserez aussi les magiciens (j’apparais, je disparais et mon tour du samedi soir, c’est le spécial lapin), les dactylos (je communique en mode télégraphique et comme sur Twitter, je te décris ma vie en caractères limités), les photographes, (qui ne voient qu’à travers un écran, une vitrine… mais qui ne fera jamais de lèche vitrine avec vous, car vous avez peu de chance de le voir un jour).

Et du côté des hommes, on le vit comment ? Il semble que certains sont déboussolés par l’attitude des femmes, qui prennent les devants. Bon, arrivera-t-on à faire se croiser des hommes, qui avancent à reculons, et des femmes, qui dressent des barrières par protection ?

Tout cela est bien perturbant, la preuve, vous, Messieurs, vous vous êtes même approprié nos questions ! Et avez-vous trouvé vos réponses ?

Et si le simple fait de poser des questions, ça rassurait l’auditoire ? On se sent moins seul. Vous n’avez qu’à regarder les sites, vous comprendrez bien vite avec le nombre d’inscrits et inscrites qu’en effet, vous n’êtes pas seuls à avoir franchi le pas du site de rencontre.

Bon, dernière étape, le cv, la lettre de motivation. Oui, gérer sa vie sentimentale, ça peut aussi se gérer comme une entreprise. Bientôt, on vous demandera une caution des parents et une garantie non remboursable en cas de dégâts… Oups !

Alors, êtes-vous prêts à vous créer un nouveau destin ?

SABY, le 3 Juin 2014

https://twitter.com/sabinefavris

Petite sélection de la rédaction pour utiliser au mieux les sites de rencontre, et justement éviter…. les mauvaises rencontres!

 

Laisser un commentaire