De l’utilité de l’homme pour la femme….ou l’homme vu par la femme!


Au hasard de mes pérégrinations sur le web, je suis tombé sur une énumération de phrases humoristiques sur l’homme, vu par le prisme subjectif et moqueur de la femme. Il y a du vrai… et du caricatural… pour ne pas changer…
L’homme vu par la femme, tout un programme… 

les caricatures…..

Je souhaitais me plonger dans des sites, des blogs… parlant de l’image que la femme (pour autant qu’il y ait « une femme », un modèle unique n’existe heureusement pas) se fait de l’homme (même réflexion que dans la précédente parenthèse). Mon sujet portait donc sur l’homme vu par la femme. Je suis en effet l’empêcheur masculin de tourner en rond sur le site de Christine, et certains propos m’étonnent, me gênent, voire m’énervent !

Au milieu de blogs et sites propageant malheureusement les incontournables et dramatiques lieux communs, préjugés et clichés que je m’emploie à combattre et démonter depuis plusieurs semaines, je suis tombé par hasard sur cet inventaire humoristique.

Heureusement que les mecs ne se contentent pas de s’occuper des poubelles (comme je l’ai toujours fait d’ailleurs ! lol) mais peuvent également remplacer avantageusement un godemichet ! J’ai la prétention de penser qu’il est plus agréable de toucher et ressentir le contact de la peau, de la chaleur, du sang qui bat… plutôt que le contact inerte et « froid » d’un gode…

Si je trouve bête et méchant le coup du dressage, en revanche j’aime bien la comparaison quant à l’onanisme !

Inutile de revenir sur la prétendue dichotomie entre le mari et l’amant… ni sur la taille du sexe, d’autant plus que vous vous évertuez à dire, à qui veut bien l’entendre, que ce n’est pas la taille qui compte mais la façon de s’en servir… même si, entre nanas ou dans l’anonymat d’un sondage, vous fantasmez sur des grosses ou des longues, voire les deux… Assumez un peu que diable !!

Je passe bien évidemment sur les clichés qui veulent, du moins pour les femmes à cran contre les hommes (mais qui ne peuvent que difficilement s’en passer lol), que nous soyons dénués de tout goût vestimentaire… que nous nous comportions comme des enfants… que nous soyons des pochtrons avec tendance à devenir des porcs…

En effet c’est bien connu, aucune femme ne fait de faute de goût vestimentaire.

ah bon! aucune faute de goût pour ces dames?!….

Aucune femme ne boude si on la contrarie, ne « chouine » et joue sur la corde sensible pour obtenir ce qu’elle souhaite…

Et bien sûr, l’alcool ne peut se conjuguer au féminin et quand bien même il pourrait, les femmes tiennent l’alcool et ne se vautrent jamais par terre, ou ne vomissent jamais dans les cuvettes de WC.

En revanche, concernant la chronologie de création de l’homme et de la femme par Dieu, j’ai récemment appris que le coup de la femme créée à partir d’une côte de l’homme est en fait une basique faute de traduction des textes. Il semblerait qu’il ne s’agisse pas d’une côte d’Adam, mais qu’Eve ait été créée aux côtés d’Adam en gros… Inutile donc de poursuivre sur cette guéguerre sexiste et infantile pour savoir qui est le brouillon ou qui est le résultat !

Me faut-il m’attarder sur les conneries que l’on peut encore lire dans cet inventaire à la Prévert (sans le succès de notre poète) sur l’homme vu par la femme?

Oui nombre d’hommes s’endorment après avoir fait l’amour mais savez-vous qu’il s’agit en fait d’une banale réaction chimique, la libération de prolactine qui entraine l’assoupissement, sans parler du fait que bien souvent (je ne dis pas à chaque fois… on est bien d’accord ?!) l’homme se montre plus (beaucoup plus ?) actif lors des parties de jambes en l’air…

Inutile d’évoquer également l’apologie du jeunisme qui voudrait qu’un homme d’une quarantaine d’années serait la chose la moins utile sur le corps d’une femme… à moins qu’il ne s’agisse d’un plaidoyer pour les cougars. C’est bien connu, à partir de 40 ans nous sommes bons à aller à la poubelle car nous avons obligatoirement du ventre, des slips avachis et usés, squattons le canapé avec une bière à la main en nous grattant les c** (n’est-ce pas Christine, si j’en crois certaines de tes dernières chroniques !! lol).

L’homme serait obligatoirement moche et con alors que la femme serait belle et intelligente ? Mais alors pourquoi venir avec nous ? En même temps, c’est vrai que vous ne fantasmez pas sur des acteurs ou mannequins…

Quand cessera enfin cette guéguerre sans fondement ? Quand cesserez-vous d’avoir cette soif de revanche face à de regrettables années de domination masculine injustifiée ? Quand accepterez-vous le fait que nous ne sommes plus ces hommes des cavernes qui ont étouffé vos aïeules ?

Jean-François, le 26 septembre 2013

Autres articles de la rubrique Avis de mecs

La fin du monokini, vous semblez remettre le haut
Mesdames, revoyez vos clichés
Les vertus de la banane, selon un homme évidemment 
Chassez le naturel, il revient au galop…ou pas! (ou les sex-toys, ou mais!)
Pères divorcés, nous restons des pères
La violence au sein du couple, un fléau mixte
La pilule contraceptive pour  les hommes
Le viagra féminin 

3 commentaires sur “De l’utilité de l’homme pour la femme….ou l’homme vu par la femme!

  1. Dj My Art on a écrit:

    Christine, tu me fais sourire, voire rire… Je ne parle pas de TOI (même si tu tiens ce site, tu n’es pas LA femme… tu ne représentes pas toutes tes congénères)… Cette histoire de handicap c’est par rapport à l’inventaire à la « Prévert » contre laquelle je réagis dans cette chronique… Une liste qui énonce, à un moment, cette phrase scandaleuse (à mon sens) : « Pourquoi les hommes sont-ils comme les places de parking ? Les bons sont toujours pris et ceux qui restent sont les handicapés. »
    Je m’insurge donc contre cela, contre cette idée sous-jacente que les handicapés seraient nécessairement moins désirables, performants ou autres que les valides… que ça serait un pis-aller…
    Comprends-tu à présent ? Je ne parle pas de TOI (lol) je réagis à ce propos scandaleux pour moi

  2. Dj My Art on a écrit:

    Une partie de ma chronique ayant « mystérieusement » disparu, je me permets de revenir dessus. Je réagissais en effet à l’un des passages de cet inventaire trouvé sur le net : « Pourquoi les hommes sont-ils comme les places de parking ? Les bons sont toujours pris et ceux qui restent sont les handicapés. »
    J’exprimais en effet mon rejet total et scandalisé de ces propos. Il semblerait qu’un être humain ne puisse être bon, sélectionnable, désirable, aimable, s’il n’est pas valide, s’il est handicapé… Quoi ? Comment ne pas s’insurger contre cela ?…

Laisser un commentaire