Le viagra féminin… et oui! on y arrive les filles…


Après tout, pourquoi pas vous aussi ? Nous avons notre petite pilule bleu (enfin, ils ont… lol), mais les troubles du désir existent également chez la femme. La solution pourrait peut-être venir de la commercialisation en 2016 d’un médoc une sorte de « viagra féminin »… d’ici là il vous faudra patienter en vous refusant ou en vous forçant…

 

Il paraît qu’une femme sur dix serait concernée (selon les chiffres de la Société internationale de médecine sexuelle). On ne parle pas là d’une simple baisse ou absence de libido, comme on peut en connaître brièvement au cours de sa vie… mais bien d’une insensibilité cérébrale aux stimulations sexuelles.

Des troubles du désir source de détresse psychique, sans parler des problèmes que ça engendre dans le couple… En parler est déjà bien, car depuis toujours le plaisir féminin se bornait à la sphère privée et semblait ne dépendre que de l’habileté du (ou de la) partenaire. Sans parler du fait que le cliché voulait que la femme soit beaucoup plus cérébrale que l’homme pour « ces choses là », que la femme ne pense pas avec son bas-ventre elle, qu’elle a besoin de sentiments et de sensualité elle… J’en avais d’ailleurs parlé dans ma première chronique.

La solution viendrait-elle alors de la chimie avec des médocs venus des States aux doux noms de Flibanserin ou Lybrido ou bien encore Lybridos destinés à devenir le viagra féminin ? Les médecins américains n’en sont encore qu’au stade des essais mais ils expliquent déjà que les femmes qui participent aux tests se sentent « plus sexy que jamais » ou tout bonnement « projetées dans leur folle jeunesse ». Certaines avoueraient (curieux que j’emploie ce verbe avouer, comme il est de coutume… ah cette morale judéo-chrétienne) avoir plus de rapports sexuels en quelques jours que lors des mois précédents depuis qu’elles utilisent leur « viagra féminin ». Certaines patientes expliquent à quel point ce médicament leur enlève l’envie de dire NON lorsque leur partenaire les sollicite.

 

 

Avouez-le, ça mérite d’être testé non ? Votre (vos) partenaire(s) n’en sera que plus étonné, heureux, et vous vous inquiéterez moins sur vous-même… à moins que vous préfériez ne quasiment plus croquer la pomme ?

Enfin, attention, ces pilules n’influeront que sur le désir… rien à voir avec l’orgasme. Il s’agit là d’une autre question… et de toute façon, ne nous trompons pas, le désir n’est pas uniquement affaire de chimie, de médecine. Tout ne peut se solutionner par une pilule miracle. Réjouissons-nous de l’apparition de cette sœur du Viagra, mais n’en oublions pas que nous sommes aussi victime de nos sentiments, de notre état psychique du moment, de notre état de santé…

Jean-François, le 13 septembre 2013

Autres articles de la rubrique c’est mâle?

La fin du monokini, vous semblez remettre le haut
Mesdames, revoyez vos clichés
Les vertus de la banane, selon un homme évidemment 
Chassez le naturel, il revient au galop…ou pas! (ou les sex-toys, ou mais!)
Pères divorcés, nous restons des pères
La violence au sein du couple, un fléau mixte
La pilule contraceptive pour  les hommes 

Commentaires “Le viagra féminin… et oui! on y arrive les filles…

  1. Ce que j’en pense, moi une nana?
    Je réfléchis bien, et je me dis: pourquoi pas?
    Finalement, nous aussi, les femmes, nous pouvons être amenées à rencontrer une baisse du désir. Quand nous savons combien la sexualité est importante dans un couple, je ne vois pas pourquoi nous devrions accueillir ce viagra féminin avec surprise et rejet.
    Il nous arrive souvent de blaguer et de chambrer les hommes sur cette fameuse petite pilule bleue. Je crois que beaucoup d’hommes aussi souffrent dans leur couple du manque de désir de leur épouse. Alors, moi je dis que si cela peut aider, qu’il n’y a pas de contre indications médicales, je suis pour….
    Par contre, juste pour rire, dans l’hypothèse d’un rendez-vous amoureux où les deux prennent en cachette leur petite pilule miracle je vous raconte pas, faut espérer qu’ils sauront guetter le bon moment pour la prise histoire que la montée de désir soit coordonnée chez les deux! sinon….

Laisser un commentaire