LES PEURS DES MAMANS

Lorsque l’on devient maman, les angoisses et les peurs sont décuplées (ben oui forcément, on a ses propres peurs qui existaient avant bébé et celles qui s’accumulent après l’arrivée de bébé).. du coup on frôle parfois la névrose.

Alors comment gérer, si ce n’est en prenant sur soi et tenter de surpasser ses peurs au quotidien sans pour autant céder à la panique et s’empêcher de vivre ?

Tenez moi par exemple, j’ai toujours peur de devoir mourir là, maintenant, pour une raison x ou y et laisser mes enfants, petits, affronter la vie sans maman, le vide que cela occasionnerait dans leurs vies, puis ces petites choses qu’ils ne pourront plus avoir, le bouleversement dans leur petite vie.. bref.. moi je verrai plus rien, mais eux, ceux qui restent, ben c’est autre chose. Il reste les larmes, la souffrance qui perdure et qui s’intègre dans la construction de l’adulte…

Je vous rassure, je vis pas dans une bulle en coton pour autant et je n’ai pas non plus cette image tous les jours, mais c’est vrai qu’il m’arrive d’y penser et le simple fait d’avoir cette angoisse en tête me fait voir l’instant présent différemment.

Voilà.. c’est pas drôle et c’est même plutôt idiot, mais c’est ma plus grande peur, aujourd’hui que je suis maman.

Et vous ? Quelle est votre plus grande peur de maman ?

Nathaly pour www.luluBoudu.com

En devenant Fan de LuluBoudu.com, vous connaîtrez nos offres avant les autres et profiterez de nos astuces pour vos enfants !

6 commentaires sur “LES PEURS DES MAMANS

  1. magalym on a écrit:

    moi j’ai peur de devenir la mère que j’ai eu!
    du coup je compense, je donne encore et trop sûrement mais je ne veux jamais que mes enfants se sentent de trop dans ma vie. Elles sont ma vie.
    voilà, biz à toutes!

  2. Personnellement, je pense souvent à ce que deviendrait mes enfants si je disparaissais. Quand je roule un peu vite, je me ressaisis et je me dis « pense à tes enfants »… Je sens chaque jour combien mes enfants m ‘aiment (même si mon adolescente me malmène un peu ces derniers mois) et je refuse d’imaginer combien ils souffriraient de perdre leur maman.
    Je me dis que si un jour je suis très malade, je me battrais de toutes mes forces pour guérir pour eux, pour ne pas les laisser sans maman. Voilà, c’était mon témoignage.

  3. Carl on a écrit:

    Et oui … Mon angoisse parfois, c’est mon angoisse.
    j’ai peur de la maladie mais en même temps ma fille ainée ayant une maladie orpheline ( moins de 10 cas dans le monde) et ma cadette ayant eu une malformation du cœur découverte et opérée l’an dernier mes angoisses ont eu raison de moi à force !
    Mon truc c’est l’angoisse de les perdre ! c’est incontrôlable il me faut toujours avoir l’œil dessus dans les magasin, partout j’ai toujours la trouille d’en perdre une.
    En fait je pense que nous ne pouvons faire autrement …

  4. lailalet on a écrit:

    bonjour exactement comme toi me voire mourir et laisser mes enfants je ne saurais quoi faire
    j ai tellement tout fait moi même pour eux que si je dois partir qu’est ce qu’ils deviendront ??
    mais je pense que toutes les mamans ont toutes cette peur

Laisser un commentaire