MAQUILLAGE POUR ENFANT: épreuve du feu…

Un jour, on devient maman et on hérite d’une multitude de casquettes : cuisinière, infirmière, machine à câlins et bisous, taxi et… animatrice. Un peu comme les animateurs de centres de loisirs, de colonies, il faut occuper l’enfant, lui proposer moult ateliers, dont le fameux maquillage pour enfant…

En neuf mois de grossesse, vous n’avez pas eu le temps de vous convertir à la musique, d’apprendre la guitare, à chanter presque juste, de suivre une formation avancée en arts plastiques qui aurait élevée votre niveau maternelle à, au moins celui de fin de primaire mention bien. Non, vous n’avez pas eu le temps pour ça. Et un jour, votre enfant découvre les déguisements, le maquillage et la possibilité de se transformer en tigre, chat, princesse, papillon, pirate, clown… Vous avez vu vos amies, belles-sœurs, cousines, manier le pinceau avec aisance sur le visage de leurs bambins. C’est désormais à votre tour, l’aisance en moins.

Optez pour les crayons de maquillage

Impossible de dire à votre enfant que vous ne savez pas. Vous affichez devant lui une belle assurance, mais n’en menez pas large pour autant. Rassurez-vous, le maquillage pour enfant est une épreuve du feu la première fois. Au bout de trois ou quatre maquillages, vous maniez le pinceau comme Picasso. Pour les mamans débutantes, optez dans un premier temps pour les crayons. Ils offrent une prise en main simple et rapide et une réussite quasi assurée. Vous pourrez même plus tard les laissez à vos enfants qui pourront alors se maquiller eux-mêmes devant la glace.

Des œuvres oui, mais plus tard…

Quant aux œuvres faciales, là encore, on vous rassure. Votre enfant, vers 3 – 4 ans, n’a pas la patience de rester des heures sous votre main. Une aubaine. Trois traits de crayons suffisent pour satisfaire l’intéressé qui, de toute façon, ne se regardera pas vraiment dans une glace. Le maquillage basique, tout le monde maitrise. Vous aurez le temps, plus tard, de passer au pinceau et de réaliser de vraies et longues créations, avec dégradés de couleurs, utilisation des éponges en mousse et autres gels pailletés. Internet est votre ami, les livres de maquillage pour enfant aussi, tant ils recèlent de conseils, de modèles et de réalisation pas à pas. Et alors, vous passerez dans le clan de « celles qui savent ».

Quelques pistes :

Des crayons bons pour la peau : http://www.greenweez.com
De nombreux kits pour se faire la main : http://www.creavea.com
Des modèles plus élaborés, pas à pas : http://www.teteamodeler.com

Nathalie Macoux
Rédac Chef pour http://www.sowe.fr/
Journaliste pour la La minute Pratique – Rubrique Cuisine
Journaliste pour Quintonic

Photo: ©Grim’tout

Laisser un commentaire