LES PAPAS

Sur cette page, nous parlerons de la place des papas, de leur rôle, de leur comportement (il y a tant à dire…) toujours avec humour, respect mais réalité.
Je vous laisse découvrir ce 31 janvier 2013 le premier article intitulé « Quelle place laissons-nous aux papas? »

Quelle place laissons-nous aux papas ? 
Diffusion le 31 janvier 2013 – rédigé par Nathaly

Il est loin le temps de la famille Ingalls où l’amour flottait comme un parfum dans l’air, où les même les maisons semblaient sourire et où les hommes étaient des modèles… mais j’y pense.. quelqu’un a-t-il rencontré un jour un homme comme Charles ?!.. Mais si, vous savez, cet homme courageux, travailleur, super papa, compatissant, aimant, fidèle et matcho juste ce qu’il faut… Ahhhhhh Charles !…

Quand j’étais petite, bien évidemment c’était pas mon préféré ! Mais aujourd’hui que je suis maman, croyez moi ou pas, mais j’aimerais bien avoir un Charles Ingalls à la maison !!! Il était top : il bossait toute la journée, s’énervait rarement, s’occupait des enfants et regardait sa Caroline toujours avec les mêmes yeux de l’amour…

Mais voilà, Charles n’existe pas du bon côté de l’écran, les papas d’aujourd’hui ne lui ressemblent pas du tout. Disons que toutes les qualités qu’avait Charles ont été redistribuées comme des cartes à tous les hommes. Et malheureusement y’en a pas un qui a eu l’idée de piquer le paquet entier.. Mais est-ce entièrement de leur faute ?

On sait à quel point la relation « normale » entre un enfant et sa mère est forte et on sait aussi que la femme développe de façon innée sa fibre maternelle. L’homme pas. Une femme n’apprend pas à être maman, c’est dans son code génétique, mais un homme, lui, doit non seulement apprendre à être papa, mais aussi et surtout il doit être LE papa qu’espère chaque femme pour son enfant.

Lorsqu’une famille s’agrandit, souvent on entend dire que la femme devient mère (bah oui !) et que ses sentiments changent vis-à-vis de son compagnon (bah non !). Bon.. faut dire qu’un homme est un grand enfant qui aime que sa femme s’occupe de lui (Pardon les hommes). Du coup, se sentant délaissés, ils viennent toujours tenter de se rassurer juste quand c’est pas le moment (heure du bain, coup de bourre pour le bib, le soir alors qu’on est KO)… Ben là.. c’est clair qu’on les rembarre un peu..

Mais c’est pas ça du tout.. les femmes sont toujours femmes mais sont aussi mères ! Et elles attendent la même transformation chez leur compagnon : qu’il soit homme mais aussi père.. Sauf que lorsqu’elles entendent père, elles entendent surtout : « le papa que j’estime être idéal pour mon enfant » (en gros le papa parfait selon elles). Et c’est là l’erreur fatale… !

Devenir papa, c’est difficile car il faut prendre un degré de plus dans l’échelle de la maturité et satisfaire l’idéal masculin (papa + homme) de la maman.

Souvent ils sont papas, de bons papas même, mais pas celui qu’on aimerait qu’ils soient, donc ce qu’ils font n’est jamais assez bien. Il y a ceux qui, gonflés d’orgueil, vont vous dire qu’ils vont changer les couches des bébés, leur donner le bain et les biberons, tout ça en plus de leur travail mais qui sont supers maladroits et/ou trop lents, ce qui a le don de nous agacer ! Alors du coup, on préfère faire à leur place et les cataloguer dans la catégorie des incapables. Et si on les laissait juste être les papas qu’ils sont….

Donnez vous à votre homme toute la place qu’il doit prendre en tant que papa ? Vous arrive t’il de le laisser avec votre enfant le temps d’un après midi shopping entre copines, sans le harceler de coups de fils pour savoir comment ça se passe ?

Ou bien au contraire, jamais de la vie vous n’oseriez lui laisser votre enfant car vous le savez trop gauche ou trop permissif ou autre.. ?

Quel genre de papa est votre homme ? Ou devrais-je dire : Quelle place de papa laissez vous à votre homme ?

Nathaly
En devenant Fan de LuluBoudu.com, vous connaîtrez nos offres avant les autres et profiterez de nos astuces pour vos enfants ! Cliquez ici : Luluboudu

24 commentaires sur “LES PAPAS

  1. magalym on a écrit:

    salut!
    La place des papas…….. celle qu’on veut leur donner ou celle qu’ils veulent prendre? c’est très différent!!
    Hahaha moi je suis une toute petite bonne femme et mon mari ressemble à un grand bûcheron!! Alors quand notre petite première demoiselle est née, monsieur Papa a eu peur de prendre sa place de père « autoritaire » et a préféré le Papa « bonne pâte » et me laisser le rôle de Maman « gendarme ». C’est le Papa qui fronçe les sourcils et qui au bout de 2 secondes fait un clin d’oeil, c’est la papa qui pigne dans leurs assiettes pour diminuer leur dose quand je regarde pas (ou qu’il croit que j’ai pas vu!!), c’est la papa qui sait pas dire non à la caisse pour le dernier DVD de Barbie….Enfin, voilà!!!!! Du coup j’ai des filles à Papa! Il m’a avoué un jour qu’en fait, il ne voulait pas qu’elle ait peur de lui , comme il est grand et fort il ne voulait pas crier ou être trop dur!!!
    Cependant, il a un peu changé pour la deuxième, il a instauré une petite autorité quand même, ça soulage un peu! Et vous savez quoi? Elles ne l’aiment que d’avantage!!!!!

    • Je crois que les hommes ont beaucoup de mal à trouver leur place, ce n’est pas comme on dit en général inné chez la femme (quoi que ! je t’invite à voir le film le Prolongement de Moi sur le site en ce moment et pour 15 épisode en tout qui parle du désamour maternel).
      Ils nous laissent souvent le rôle du gendarme ! Pour peu que le travail les fasse rentrer plus tard du travail, c’est à nous que reviennent les tâches ingrates du « range ta chambre », « fais tes devoirs » « va te doucher », « lave tes mains », etc…
      Ils ont des fois un peu le beau rôle mine de rien !

      • magalym on a écrit:

        Oui, je dois dire que ça lui plaît bien se côté Papa ours avec ses filles pendues au cou! Pendant que moi je me prends la phase d’opposition de la grande de 8 ans et qui en perpétuel conflit avec moi pour des broutilles et la petite de 3 ans qui a du bagou et du répondant comme pas deux qui appelle son père à chaque fois que j’ose lui dire NON.
        Il faut vraiment que je sois au bout de moi même pour qu’il crie une bonne fois!
        Moi aussi j’aimerais avoir des moments de complicité avec elles mais en ce moment si je relâche la pression, elles exagèrent et ça déborde! Du coup je suis maman très énervée, maman qui crie, qui rouspète…

        • Je connais cela, moi je vis en famille recomposée, et je dois gérer non seulement mes enfants, mais la sienne !
          J’ai l’impression d’être l’ours de la maison. Je ressens parfois une impression d’injustice.

  2. Angelica on a écrit:

    Alors le mien et bien il a créé son entreprise en 2009, du coup et bien il n’est pas très présent. Au début je m’énervais mais maintenant que le petit grandit et bien notre fils lui fait un peu comprendre ses préférences et il n’en a que pour maman…c’est pas très mature comme comportement mais c’est ma petite vengeance à moi ;)…Du coup depuis quelques temps il se remet un peu en question…Va t-il passer plus de temps avec nous..La suite au prochain épisode…

    • Parions que oui quand il va voir que le petit va plus vers maman que vers papa. C’est vrai qu’une entreprise, cela occupe bien, mais quand même, quand les deux dans un couple sont actifs, et bien pour moi, les deux doivent partager. C’est une évidence. On ne demande pas du 50% 50%, mais on ne veut plus du 100% contre 0% !
      Merci Angélique pour ton témoignage !

  3. barbara perez on a écrit:

    Bonsoir,
    Je me rends compte que vous avez toutes un « super papa » à la maison. C’est rassurant de voir que les mentalités changent. Pour ma part, je n’ai reçu aucune aide quand mes enfants étaient petits, le papa était toujours absent. Tant pis pour lui, s’il n’a pas assumé, il a raté de bons moments. Par chance cela n’a pas manqué à mes enfants.

    • Je crois que beaucoup ne reçoivent pas d’aide. Ils ratent des bons moments, tu as raison. J’ai vécu cette expérience. C’est un peu dommage. Ce blog permet justement de voir un peu ce qu’est la vie des femmes d’aujourd’hui. Merci pour ton commentaire.

    • luluboudu on a écrit:

      Bonsoir Barbara,
      Merci pour votre commentaire ! Néanmoins, il y a plus de femmes comme vous que celles qui ont trouvé un super papa.. C’est vrai que c’est super dur lorsqu’on est dans le feu de l’action, seule, alors qu’on est en fait 2… mais lorsque les enfants grandissent on peut constater le travail qui a été fait et finalement on a la récompense juste sous notre nez..
      Je ressens quand même un certain mal-être par rapport à la position des papas dans la vie des mamans.., une certaine déception…

  4. bloodycoleen on a écrit:

    bonsoir,

    moi je suis maman de 3 enfants , 10 ans/ 4 ans et ma dernière 2 ans .pour mes grossesses aucun souci , le papa était la a tous les rendez vous, toutes les échos , il prenait bien soin de moi , dès que j’avais envie de quelque choses je l’avais quelques instants après le top!!! sauf qu’après l’accouchement de ma première ben zou toutes ses bonnes résolutions sont parties:( il ne se levait pas la nuit, ne préparait pas un biberon , pas de change de couches , pas de bain , j’ai mis 3 ans ensuite pour tomber enceinte de ma deuxième , et la rebelote , le pire c’est que presque 3 mois de coliques a hurler toutes la journée sans pouvoir faire quelques choses mis a part ………………..; brancher l’aspirateur^^ enfin une chose de bien . ca été très dur surtout qu’après le papa est tombé en grosse dépression donc il a fallu gérer les 2 filles et le papa aussi , très mauvaise période pour nous mais l’arrivée de ma dernière a tout arrangée comme par magie , le papa s’en est occupé , dès qu’elle pleurait le soir elle ne se rendormait que sur lui, beaucoup de fois j’ai retrouvé le papa allongé dans son lit avec la puce sur son ventre endormis tous les 2 . il lui a fais prendre le bain, changer la couche , promenade voilà c’est mon petit miracle a moi:)

    • En effet, le mot est bien choisi, il s’agit d’un miracle, comme une prise de conscience subite qu’il a eue. Tant mieux! Comme quoi parfois, on croit que la situation est désespérée ou désespérante dans un couple, mais elle évolue positivement. Et cela fait du bien de lire ce genre de témoignage.
      Merci à toi !

    • luluboudu on a écrit:

      Bonsoir Bloodycoleen,
      ça alors !!!! peut être qu’il n’était pas prêt psychologiquement.. c’est vrai que devenir père c’est malgré tout un super changement dans la vie, aussi bien pour une maman que pour un papa !… Je peux comprendre que certains se sentent destabilisés.. après tout c’est peut être juste une question de timing ?!

  5. juliejacquier on a écrit:

    bonjour les filles, alors je vais commencer par vous faire un copier/coller de mon statut facebook de la semaine derniere : « Ce soir mon homme a fait les courses, il a fait un bon feu de bois puis a donné le bain de Tao, il a fait des fajitas et debarassé 😉 et moi jai rangé les courses et j’me suis fait les ongles entre 2 tétées 😉 Que c’est bon de t’avoir dans ma vie! Je t’aime Arnaud ♥ » A cela une copine a repondu qu’on se croirait dans un épisode de la petite maison dans la prairie sauf pour les ongles :)
    Alors je pense que j’ai la chance d’avoir un charles ingalls des temps moderne sous mon toit ^^ Il faut dire que j’ai toujours eu une grande confiance en lui et que je lui dis !! (ça le rassure et le gonfle de fierté, du coup il fait toujours sont possible pour faire au mieux…) on se connait depuis qu’on a 6 ans, on était « amoureux » à l’ecole primaire puis la vie nous a séparé et on s’est retrouvés quelques années aprés pour se rendre compte qu’on s’aimait, on a vécu en nouvelle caledonie une vie paradisiaque et puis nous avons traversé le pire des drames, Arnaud voulait un enfant depuis toujours et même si moi aussi, c’est lui qui en a fait la demande, je suis tombée enceinte très vite et jai eu une maladie tres rare et mortelle pour l’enfant et la mere : la steatose hepatique aigue gravidique qui c’est déclaré un mois avant mon terme et nous avons perdu notre petite fille maïna le jour de sa naissance. arnaud a cru qu’il me perdait aussi car j’ai été dans le coma une semaine! on ne guerrit jamais d’une telle epreuve mais cela nous a rendu plus forts, plus amoureux et surtout on profite des vrais bonheurs que la vie nous apporte à nouveau en laissant de coté le reste! jai accouché le 24 decembre d’un petit Tao en pleine forme! il est notre plus beau cadeau de noel et Arnaud est si fier ! Nous l’avons tellement attendu qu’on se dispute pour s’en occuper 😉 Bref tout ça pour vous dire que mon homme est courageux, travailleur, compatissant, aimant, fidele et que tous les jours il me regarde comme au 1er jour même si je suis grosse et fatiguée en ce moment ! Mais attention les filles ne vous y trompez pas :comme tous les hommes : il n’est pas très demonstratif, ni très bavard, quand il est malade il pense qu’il va mourir et il oublie regulierement le jour de passage des poubelles !! mais sa place de pere est aussi importante que la mienne et sans lui je n’aurai pas reussi a traverser tout cela 😉

    • Je suis profondement touchee par ton histoire qui m’ a emue vraiment. La vie ne vous a pas epargnes, mais vous avez traverse les epreuves ensemble, main dans la main. Ton homme est adorable et c est bon de savoir qu’il y a des hommes et des papas comme cela. Est-ce le fait de traverser toutes ges epreuves qui a fait de lui un si bon pere? En tous les cas, profite et on vous siuhaite encore vraiment beaucoup de bonheur avec la meme intensite de complicite. Merci pour ton temoignage.

      • juliejacquier on a écrit:

        Merci Christine, nous sommes très entourés par nos amis et notre famille, ça change rien mais ça aide beaucoup <3 et puis jai oublié de dire qu'il est jaloux comme un pou et il laisse trainer ses chaussettes parfois mais vu qu'il lance les machines ça rattrappe 😉 et oui il était déjà un mari formidable avant le drame (il m'a demandé en mariage 2 fois car je suis une vilaine qui avait peur de l'engagement et j'ai dit non la 1ere fois ;(

        • luluboudu on a écrit:

          J’adore ! j’ai l’impression de lire un conte de fées (bon.. il y a un vilain point noir) mais votre vie respire le bonheur ça se ressent lorsqu’on vous lit !
          Longue vie à vous ! Mais bon….moi je suis un peu jalouse quand même… y’avait visiblement qu’un seul Charles et vous l’avez pris ! snif !!! 😉

    • luluboudu on a écrit:

      houaw… c’est gonflée d’émotions que je vous réponds car effectivement vous en avez traversé des épreuves ! Mais vous êtes un exemple de couple solide et fort ! ça prouve que cela existe et que votre Arnaud a réussi à piquer tout le paquet de cartes lors de la distribution des qualités !
      Je vous souhaite vraiment de vivre dans un tel bonheur toute votre vie ! Votre petit Tao sera un enfant comblé et heureux également car qui dit couple heureux dit aussi enfant heureux.. !

  6. anne-laurence on a écrit:

    Pour ma part, j’ai appris le « lâcher prise ». Je veux dire que j’ai appris à prendre du recul et à ne pas me culpabiliser de prendre du temps pour moi. Je suis pas à la maison, pas grave, c’est LUI qui gère! qu’est ce que j’en ai à faire de ce que « papa » va leur faire à manger, s’ils vont passer 2h non-stop devant la télé ou autre?
    Nous avons le droit, aussi, de ces périodes de décompression à l’exterieur.
    Donc depuis que je lui laisse plus de place, et que les enfants ont grandit (un peu!! 5, 6 et 8 ans) cela se passe beaucoup mieux des 2 cotés…

    • Bravo, j’aimerais bien que vous m’enseigniez votre lâcher prise ! Je n’y parviens pas encore.
      Beaucoup de femmes ont tendance à tout vouloir superviser !
      Dommage, je crois qu’on leur coupe l’herbe sous le pied !
      Merci pour votre témoignage. Bonne soirée

    • luluboudu on a écrit:

      Il est vrai que « lâcher prise » sans culpabiliser n’est pas facile.. c’est chouette de pouvoir y arriver ! Après c’est vrai que les enfants ne sont pas non plus en état de choc et bien souvent ils sont super contents parce qu’ils se sont éclatés avec papa ! plus qu’avec maman en tous cas ! ^_^

  7. luluboudu on a écrit:

    Bonsoir Emma59620, je pense que l’on est nombreuses dans ce cas là ! Généralement, on compte l’homme comme un enfant supplémentaire à la maison et les gamins ont vite fait de comprendre que Papa est plus un copain qu’un représentant de l’autorité… et c’est clair que parfois, on est à la limite de la crise de nerfs !
    C »est pour cette raison qu’il aurait été intéressant d’avoir aussi des témoignages de personnes qui ont un Charles Ingalls à la maison au lieu d’un pote à Justin Bieber 😉 (si tant est que ça puisse exister).
    Je suis super curieuse de savoir comment ça se passe dans ces cas là !!!

  8. emma59620 on a écrit:

    alors moi mon mari que se soit, donner le bain, changer les couches, donner un petit pot, l habiller/le déshabiller et le pire se lever la nuit quand l enfant pleure parcequ il est malade !!! sa fait semblant de dormir , ba bizarre le voit jamais a ce moment la mon mari, mais pour lui apprendre des betises et jouer au foot avec la tiends il est la !!!!! par moment raz la casquette hein !!!! a les hommes alors

Laisser un commentaire