MAMAN EST TRÈS MALADE

Donner naissance est un moment magique dans la vie d’une femme et généralement, le plus beau des moments de son existence. Mais parfois, il se trouve entaché. 
Pour certaines mamans, c’est le commencement d’un calvaire, d’une descente dans un puits sans fond. Certaines apprennent peu de temps après (voire même avant l’accouchement) qu’elles sont malades. Atteintes de maladies plus ou moins graves, plus ou moins curables, qui, par la force des choses, feront d’elles des mamans différentes.

Je me souviens d’un reportage bouleversant dans lequel une maman donnait naissance à un petit garçon et apprenait quelque jours plus tard, qu’elle est atteinte d’une leucémie. Elle s’est battue et son enfant était son moteur. Malheureusement, huit mois plus tard, à bout de force, elle s’est éteinte, laissant ce petit bout avec son papa anéanti…

Il y a tout un tas d’histoires comme celles-ci, beaucoup de mamans se battent au quotidien contre un mal qui les ronge. Refusant de baisser les bras. Fatiguées, à bouts nerveusement mais aussi psychologiquement, elles restent tout de même présentes à 100% pour leurs enfants, sans rien laisser transparaitre.

Etre maman et être malade ne sont pas incompatibles, certes cela demande plus d’efforts et plus de sacrifices qu’une maman en pleine forme. Sans compter qu’il est parfois difficile de trouver la patience pour « supporter » les enfants inépuisables, savoir répondre à leurs attentes, à leurs colères etc…

Il est également très difficile de trouver les mots pour leur expliquer la maladie, se justifier lorsqu’il est impossible de faire ce que d’autres mamans font… Cela entraine une culpabilité supplémentaire qui alourdit encore un peu plus le quotidien.

Lorsque l’on discute avec des mamans malades, la plupart vous diront que sur cette terre, personne n’est épargné, chacun a son lot de tristesse dans sa vie et que de toutes façons, tout le monde s’en va un jour, même si elles espèrent que le leur arrivera le plus tard possible (du moins pas avant que les enfants soient en âge de voler de leurs propres ailes).

Elles, elles sont malades, d’accord, mais elles ont tout de même le bonheur de voir leur enfant grandir, jour après jour, tant que la petite flamme brûle encore en elles. Et elles y veillent à cette flamme..

Etre malade lorsque l’on est maman, cela reste la plus belle raison de se battre.

Vos témoignages seront les bienvenus.  Beaucoup de mamans vivent cette souffrance en silence et préfèrent garder le sujet tabou. Or en parler soulage énormément et permet aussi de constater qu’il existe d’autres personnes dans le même cas. D’autres personnes qui ont peut être besoin de vous, de votre témoignage de votre soutien, vous qui vivez une vie similaire, afin de se sentir comprise en échangeant sa douleur et son ressenti.

Nathaly
En devenant Fan de LuluBoudu.com, vous connaîtrez nos offres avant les autres et profiterez de nos astuces pour vos enfants ! Cliquez ici : Luluboudu

Page d’accueil

Laisser un commentaire