Ma lettre au Père Noël


Cher Papa Noël,
Ne sois pas surpris de trouver une lettre au Père Noël de ma part, je suis restée une grande enfant et à ce titre, je continue à t’adresser ma lettre en espérant que tu pourras m’apporter tout ce que je te demande humblement. Je n’ai pas été tous les jours bien sage, mais je pense que tu ne m’en voudras pas pour toutes les demandes que tu trouveras dans ma lettre.

Je ne sais pas si là-haut chez toi, c’est autant le bazar que chez nous, mais là, je t’affirme que plus rien ne tourne vraiment rond!
Quelle vue as tu de là-haut sur ce qui se passe ici bas?
Toi qui a le pouvoir de venir en luge avec des rennes depuis le ciel, toi qui parles toutes les langues, c’est que tu es un peu magicien, non?

Alors, si tu es magicien, je t’en prie, essaie de faire au mieux ! et change les choses s’il te plaît! Les cadeaux, les jouets, c’est super, mais pour toi vieux Monsieur au grand cœur, et Magicien parmi tous, entends les demandes de ma lettre au Père Noël.

Ce que je demande dans ma lettre au Père Noël ne rentre pas dans mes souliers.  (si tu tiens vraiment à déposer quelque chose dans mes bottes, ne te gêne pas! Je prends quand-même !)

Il y a beaucoup de choses sur ma liste, mais comme je te l’envoie le 14 décembre, tu as un peu du temps devant toi pour les préparer.

Alors, Cher Petit Papa Noël, quand tu descendras du Ciel, regarde un peu et essaie d’exaucer mes vœux, enfin, il y a tellement de boulot, fais ce que tu peux….je compte sur toi.

- je voudrais que l’avenir que l’on offre à nos enfants soit plus optimistes: on leur demande de bien travailler à l’école, mais du boulot, y en a pas!

- je voudrais que les Restos du Coeur n’existent plus, ce qui signifierait que chaque foyer en France a de quoi manger et finir le mois

- je voudrais que chaque personne âgée seule reçoive une visite cette année le jour de Noël

- je voudrais que le mot fiscalité dont l’étymologie vient du latin fiscus, signifiant “panier destiné à recevoir de l’argent” redevienne raisonnable, parce que là, ce n’est plus un panier que les français remplissent, ce sont des cuves, des fosses géantes

- je voudrais que les combats en Syrie, au Mali, en Centre Afrique s’arrêtent et que les ennemis fassent une trêve le jour de Noël

- je voudrais que les enfants du monde entier mangent à leur fin le jour de Noël (et si tu as du rab, stp, fais que cela soit pour  les jours et semaines suivantes!)

- je voudrais que Juifs et Musulmans du monde entier réalisent que nous sommes tous égaux sur terre, et que la religion importe peu. Que cessent les guerres de religion à tout jamais.

- je voudrais que le remède contre le Cancer soit trouvé et cesse d’emporter les gens que nous aimons

- je voudrais que les fabricants d’armes n’existent plus

- je voudrais que notre chère Planète Terre soit enfin respectée comme il se doit et que l’écocitoyenneté l’emporte sur la rentabilité. Rappelle toi la phrase de Saint-Exupery, on n’hérite pas de la terre de nos parents, on emprunte celle de nos enfants

- je voudrais que la Tolérance et l’Amour l’emportent sur le Jugement

- je voudrais que plus jamais un enfant ne soit emporté par la maladie,

- je voudrais que plus jamais un enfant ne subisse la maltraitance

- je voudrais que chacun d’entre nous connaisse le visage, le timbre de voix de son voisin et soit capable de s’apercevoir de son absence, et que cesse l’individualisme et l’indifférence

- je voudrais que chaque homme qui lève la main sur une femme voit son bras paralysé à jamais

- je voudrais que chaque homme qui use de sa force pour violer un enfant, une femme soit emprisonné à vie et émasculé… bah oui, j’assume !!!

- je voudrais qu’aucun enfant ne soit obligé d’aller travailler dans des conditions insupportables pour pouvoir subvenir aux besoins de sa famille

- je voudrais que les 10 principes de la Convention des Droits de l’Enfants de Novembre 1959 soit rappelée à tous les chefs d’Etats du  Monde entier

- je voudrais que l’œuvre de Mandela se poursuive pour l’éternité….

Voilà Petit Papa Noel.
J’espère qu’en recevant ma lettre, tu ne seras pas trop effrayé et que tu ne feras pas machine arrière devant l’étendue du boulot !!! J’avoue que je ne savais pas trop à qui demander !!!

Sur ce, je te laisse. Prends des forces, beaucoup de forces.
Un grand Merci par avance. Fais au mieux.

A bientôt,
on t’attend, Il y a urgence…

Christine, le 13 décembre 2013

Sauvez une vie, c’est possible: le don de moelle osseuse, parlons-en !


Aujourd’hui je vais parler d’un sujet assez méconnu. De plus, je pense que beaucoup trop peu de personnes s’en soucient, alors que cela peut sauver des vies ! Il s’agit du don de moelle osseuse.

Alors qu’est-ce que c’est que le don de moelle osseuse?

En France, plus de 2 000 personnes sont atteintes de maladies du sang comme la tristement célèbre leucémie par exemple. Il serait pourtant bien plus simple de les traiter si il y avait suffisamment de donneurs, d’autant plus que les profils génétiques compatibles sont rare.

Alors qui peut être donneur de moelle osseuse?

Toutes les personnes qui ont plus de 18 ans et moins de 51 ans.

Comment ça se passe le don de moelle osseuse?

Pour devenir donneur c’est très simple, il suffit de se rendre sur ce site http://www.dondemoelleosseuse.fr. Puis, il faut bien y réfléchir et prendre son temps. Si l’on s’estime prêt on se préinscrit. Par la suite, l’établissement de don le plus proche vous contactera, vous fera remplir un petit questionnaire à retourner soit par courrier soit par email. Puis, si votre profil correspond il vous recontacte pour prendre un rendez-vous dans un établissement français du sang (toujours celui le plus proche de chez vous). Vous remplissez encore un questionnaire (et oui ça en fait des questionnaires). Enfin, vous faites une prise de sang pour établir votre carte d’identité biologique. Et en gros c’est tout.

Par la suite votre sang est analysé, si on voit qu’il y a une correspondance avec quelqu’un sur la planète (oui on ne s’arrête pas à la France voyons), on refait un second test puis un troisième de plus en plus précis pour être sûr de la compatibilité. Si vous correspondez les choses vont alors devenir sérieuses. Vous devrez passer au tribunal de grande instance (et après impossible de faire marche arrière) pour signer un joli papier vous informant que vous faites un don anonyme que vous ne devez pas rechercher le malade, que vous êtes consentent et que le don est gratuit.

Par la suite comment ça se passe ?

De votre côté, deux possibilités :

1. Vous prenez des médicaments pour activer votre production de cellule souche et de moelle osseuse et vous faites une LONGUE prise de sang (on récupère les cellules souches et on vous réinjecte le sang comme pour le plasma par exemple).

2. Le prélèvement par ponction, il s’effectue sous anesthésie générale et nécessite 48h d’opérations, il est sans risque, non vous ne vous retrouverez pas paralysé et il se fait en fonction de votre poids et celui du donneur, on prélève seulement ce qu’il faut.

Par la suite vous êtes suivi pour être sûr que tout va bien et voilà vous pouvez repartir vivre votre vie. Bien entendu vous ne dépensez pas un centime et si vous avez des frais tout est remboursé par l’établissement du don.

En ce qui concerne le malade qui reçoit le don de moelle osseuse :

Lorsqu’il apprend qu’il y a une personne compatible et que tous les papiers administratifs sont fait, il part au bloc et on lui enlève toutes ses cellules souches, toute sa moelle osseuse et on met la vôtre à la place (en gros). Ce qui permet de le guérir et de sauver une vie.

Alors relativisons les choses, si vous remplissez demain un questionnaire de préinscription et même si vous allez jusqu’à la première prise de sang, il se peut que ça s’arrête là pour vous. Qu’il n’y a jamais un malade compatible, mais vous serez inscrit et c’est l’essentiel. Puis si on trouve un malade compatible, vous avez jusqu’à l’étape du tribunal pour changer d’avis (c’est-à-dire un à trois mois). Rien ne vous y oblige mais qu’est-ce que 48 h d’hospitalisation (au pire) ou 4h de don de sang… C’est un petit geste qui peut sauver des vies…

Aline, Le Monde de Lilyade, le 27 septembre 2013

A lire aussi:
Rendez-vous sur le blog sujets psychologie féminine
Retour sur le blog
Société
Education
Famille 

Couples
Au travail
Sexualité
Solidarité
Rencontres Internet, réseaux sociaux
Concepts novateurs
J’aime ça
En bref
Page Home